Le cannabis contient un ensemble de composants chimiques que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans la nature. Ils sont appelés les cannabinoïdes. Les plus connus sont le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), le Cannabidiol (CBD), le Cannabinol (CBN) et le Cannabigerol (CBG), parmi lesquelles le THC et le CBD ont fait l’objet des recherches les plus poussées.

Les effets thérapeutiques des principaux cannabinoïdes

Tétrahydrocannabinol

  • Psychotrope
  • Analgésique (soulage la douleur)
  • Stimule l’appétit
  • Dilate les bronches
  • Soulage le glaucome

Cannabidiol

  • Non psychotrope
  • Réduit les spasmes musculaires
  • Relaxant musculaire
  • Analgésique (soulage la douleur)

Cannabinol

  • Moyennement psychotrope
  • Analgésique non narcotique (soulage la douleur)

Tetrahydrocannabivarin

  • Un effet « high » plus puissant et plus rapide
  • Coupe-faim
  • Euphorisant, analgésique (soulage la douleur)

Cannabigerol

  • Non-psychotrope
  • Aide à lutter contre l’insomnie
  • Antimicrobien
  • Soulage la pression intra oculaire (IOC)

Cannabichromene

  • Sedative effect
  • Moderates effects of THC
  • Analgesic (pain relieving)
  • Non-psychoactive

Les cannabinoïdes et leur utilisation

Les effets ressentis suite à la prise de produits de cannabis proviennent de la quantité et du ratio des substances actives présentes dans n’importe quel échantillon. Le THC agit principalement comme un analgésique contre les spams et les tremblements, mais aussi comme un anti-inflammatoire, un stimulateur d’appétit et un antiémétique. Le CBD, quant à lui, n’est pas psychologiquement actif et inhibe les effets psychologiques du THC. Il joue un rôle dans la régulation du système immunitaire, réduisant ainsi les inflammations et les convulsions. Comme il existe encore des ambigüités concernant les exacts effets et leurs fonctionnements sur le corps, des recherches plus poussées sur les substances responsables de ces effets thérapeutiques sont en cours.

Medical Cannabis

 

La prise des cannabinoïdes

Les effets du cannabis sont féterminés par le nombre et la proportion de cannabinoïdes. Les cannabinoïdes ont un effet complexe à la fois sur les fonctions physiologique et psychologique. Lorsque vous inhalez, les effets sont quasiment immédiats tandis que lors d’une prise orale les effets apparaissent après une période d’environ 1 heure et durent en général plus longtemps. C’est pendant cette dernière décennie qu’a été découvert le système endocannabinoïde, un ensemble de récepteurs de cannabinoïdes endogènes. Il existe au moins deux récepteurs cannabinoïdes dans le corps humain : le CB1 et le CB2. Les récepteurs CB1 sont principalement situés dans le cerveau et dans le système nerveux central tandis que les récepteurs CB2 se trouvent dans le système immunitaire. Il existe également des cannabinoïdes endogènes chez l’homme (anandamide), qui, comme les cannabinoïdes dans le cannabis, s’attachent à ces récepteurs. L’interaction entre les cannabinoïdes et les récepteurs humains stimulent certaines réactions qui ont pour effets de soulager la douleur et qui ont des propriétés de relaxation musculaire, antiémétique et anti-inflammatoire.

Les effets indésirables des cannabinoïdes

side-effects

Les effets indésirables reconnus par la prise de cannabinoïdes (spécialement celle THC) sont dus principalement à l’utilisation de fortes doses, mais disparaissent en quelques heures. Les effets secondaires portent sur l’humeur, on parle d’euphorie, d’altération de la perception sensorielle, la sensation de calme et de relaxation, le sentiment de perte de la notion de temps et d’espace (distorsion spatiale et temporelle), une perception améliorée des couleurs, des sons et pléthore d’idées et de réflexions. D’autres effets secondaires sont possibles : perturbation de la mémoire à court terme, yeux rouges et irrités, bouche sèche, tachycardie, hypotension, léthargie, dépression, maux de tête et étourdissements.

C’est pourquoi il est important de discuter de la prise de cannabinoïdes avec son médecin traitant. Dans certains cas, les effets du cannabis combinés avec d’autres médicaments peuvent altérer ou améliorer les effets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *