Quelle précision pour la méthode CCM d’Alpha-CAT ?

La méthode de chromatographie sur couche mince (CCM) utilisée par Alpha-CAT est fiable et normalisée avec +/- 1.00 % de marge d’erreur.

Par conséquent, nos Kits ont été commercialisés dans le monde entier, avec une croissance et des intérêts exponentiels. Nous sommes heureux d’apprendre que nos Kits permettent d’aider autant de personnes dans leurs quotidiens, que ce soit pour un usage personnel en tant que patient, ou pour un usage industriel en tant que fabricants, ils sont intégrés en interne pour le contrôle de la qualité pendant les cycles de traitement des produits à base de cannabinoïdes.

MINI KIT

Il permet entre 2 et 8 tests.

Acheter

Kit REGULAR

Il permet entre 10 et 40 tests.

Acheter

Laboratoire Mobile

Il permet entre 100 et 400 tests.

Acheter

Description de la méthode d’analyse & preuves de précision

Une étude comparative entre la chromatographie sur couche mince et la chromatographie en phase gazeuse – détecteur à ionisation de flamme (CCM vs CPG-FID)

Une étude comparative entre la chromatographie sur couche mince et la chromatographie en phase gazeuse – détecteur à ionisation de flamme (CCM vs CPG-FID)

Ce fut la première étude comparative directe entre la CPG-FID et le protocole CCM d’Alpha-CAT.

Ci-dessous l’analyse à l’aveugle comparative basée sur 3 échantillons aux profils cannabinoïques différents. L’étude a été réalisée en utilisant le dispositif CPG-FID, à la Fondation CANNA, et la méthode CCM des kits d’Alpha-CAT. L’objectif était de pouvoir analyser la quantification du THC, CBD et CBN. Vous trouverez la version complète de cette étude sur le site internet de la Fondation CANNA

En conclusion, cette étude déclare que :

Les méthodes de tests Alpha-CAT ont prouvé qu’elles étaient un outil valable et qualitatif pour la détection des cannabinoïdes et qu’elles donnent des résultats reproductibles. Toutefois, seuls des techniciens bien entrainés sur la méthode des Kits d’Alpha-CAT peuvent obtenir des résultats semi-quantitatifs en utilisant la règle des cannabinoïdes d’Alpha-CAT. Les analyses chromatographiques en phase liquide ou gazeuse doivent être utilisées pour mesurer précisément les cannabinoïdes ainsi que les autres éléments actifs importants présents dans le Cannabis.
Fundación CANNA

 GC-FID - TLC alpha-CAT
Test à l’aveugle CPG-FID – CCM Alpha-CAT

Remarquez également que la conclusion indique que ces tests ont été effectués par des personnes non formées à la méthode CCM, ce qui peut augmenter la marge d’erreur des résultats tests. C’est pourquoi si vous êtes un professionnel nous vous invitons à vous faire certifier en recevant notre formation spéciale pour vous et votre équipe.

Méthodes d'analyses basées et développées à partir de publications médicales

“Une méthode HPTLC densitométrique qualitative et quantitative pour l’analyse des cannabinoïdes dans le Cannabis Sativa L.”

Le cannabis ou les médicaments à base de cannabis font actuellement l’objet de sérieuses enquêtes pour la légitimation de leur développement auprès des agents de la santé, nécessitant ainsi des tarifs à moindres coûts et un rendement important des méthodes d’analyses pour le contrôle de la qualité.

Objectif / finalité :

Le but de cette étude était de développer et de valider, selon les directives de l’ICH, une méthode HPTLC simple et rapide pour la quantification du Delta (9) Tetrahydrocannabidiol (Delta(9)-THC) et des analyses qualitatives d’autres principaux cannabinoïdes trouvés dans le cannabis.

Méthodologie :

La méthode fut développée et validée avec l’utilisation de références standards de cannabinoïde pures et de deux cultivateurs de cannabis médical. L’exactitude des résultats a été déterminée en comparant ceux obtenus avec la méthode HPTLC et ceux obtenus par une méthode CCM validée.

Résultats :

Le Delta (9)-THC donne une courbe de calibrage linéaire comprise entre 50-500 nt à 206 nm avec une régression linéaire de y = 11.858x + 125.99 et r(2) = 0.9968.

Conclusion :

Les résultats ont montré que la méthode HPTLC est reproductible et fidèle pour la quantification du Delta(9)-THC et du CBD dans les dérivés du cannabis. La méthode est utile pour la sélection qualitative et l’estimation quantitative des principaux cannabinoïdes des cultivars de cannabis.

Voir la publication sur le site internet Unbound Medical

Ou le lien direct de la publication : by Justin T. Fischedick, Ronald Glas, Arno Hazekamp, Rob Verpoorte.

Fondé sur les retours utilisateur

L’expérience au quotidien avec Alpha-CAT

L’expérience au quotidien avec Alpha-CAT

Tous les jours, nous apprenons de nos clients, et c’est grâce à cette généreuse rétroaction que nous avons pu améliorer nos produits. C’est pourquoi nous sommes toujours disponibles pour soutenir et échanger avec nos clients sur info@alpha-cat.org, alors n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

La méthode est suffisamment efficace pour couvrir diverses utilisations : médicale (cannabis médical), industrielle (chanvre) ou récréative/ pour les adultes (Marijuana réglementée).

Pourquoi utiliser la méthode CCM plutôt qu’une autre ?

  • Un large panel de méthodologies a été recommandé pour identifier les échantillons de Marijuana ou les plantes de cannabis : Chromatographie sur couche mince (CCM), Chromatographie laminaire à performance optimale (OPLC), Chromatographie liquide à haute performance (HPLC), Chromatographie gazeuse (CG) avec spectrométrie de masse (SM), l’électro-chromatographie, etc. La plupart de ces techniques requièrent un équipement lourd et couteux sans compter qu’elles prennent énormément de temps (Galand et al, 2004).
  • Il est obligatoire de pouvoir garantir la traçabilité de la production. Aussi, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) exige que toutes les entreprises pharmaceutiques, nutraceutiques et alimentaires adhérentes ne testent pas le cannabis sous sa forme première en tant que médecine et n’exige aucune information sur le dosage des cannabinoïdes ou de ses produits dérivés, laissant ainsi les patients dans le noir quand il s’agit de savoir ce qu’ils ingèrent et ce qu’ils inhalent (Steve Kilts, 2012).
  • La semi-quantification par densitométrie de la méthode CCM a été effectuée (Fischedick et al, 2004)
  • La méthode CCM peut être une méthode de choix si l’objectif est d’effectuer un grand nombre d’échantillons de façon rapide, visuelle et simultanée. En dehors de la comparaison entre deux échantillons pour savoir s’ils sont les mêmes ou s’ils sont différents, quand l’analyse quantitative est essentielle, l’évaluation de l’origine est qualitative, car l’analyse et la référence d’un échantillon sont deux choses différentes. Il y a donc peu d’intérêt à utiliser des méthodes plus puissantes telles que HPLC (Baker et al, 1980).
  • Le CCM est une méthode peu onéreuse pour l’analyse des cannabinoïdes et elle est approuvée par ONUDC (l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime) pour les contrôles de routine sur les composants du cannabis et son origine (Laboratory ans Scientific Section UNODC, 2009).